Planting d’arbres par le personnel de la BICICI: L’adresse du Directeur Général

Abidjan, le 11 décembre 2021 – Forêt classée d’Anguédédou

Mesdames, Messieurs,

Selon les statistiques, plus de 80% du couvert forestier détruit, l’est par l’action de l’Homme: exploitations agricoles, forestières, feux de brousse, etc. Cette triste réalité est partagée à l’échelle mondiale.

Avec bien d’autres, ce facteur est responsable de l’accélération du réchauffement climatique dont les effets sont de plus en plus visibles, ici et ailleurs.

Au-delà de cette source visible de destruction de l’écosystème, il y a une autre source plus pernicieuse que l’on n’évalue pas toujours. Il s’agit de la destruction inconsciente et involontaire des forêts par les entreprises et administrations, à travers leur consommation de papiers.

A titre d’exemple, la BICICI consomme 18 000 rames de papier par an, ce qui correspond à la destruction de 1.125 arbres, soit 2 hectares de forêt par an. Ramené à l’effectif du personnel, cela correspond à la destruction de 02 arbres par salarié, par an.

Fort de cette réalité, la BICICI, banque responsable et profondément attachée au Positive Banking, a pris les décisions suivantes :

  • Restituer chaque année à la nature ce qu’elle lui prend, à travers des opérations de planting d’arbres
  • Modifier ses habitudes de consommation de papiers par :
    • La réduction du parc de photocopieurs (centralisation)
    • Le lancement prochain du parapheur électronique
    • L’accélération de la digitalisation
    • La promotion du « Paperless »

Nous formulons le vœu que de plus en plus d’entreprises, administrations et industries nationales, fassent également les mêmes analyses et en tirent des conclusions similaires.

Je voudrais remercier :

  • Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts de Côte d’Ivoire, d’avoir associé la BICICI à ce reboisement
  • Toutes les Biciciennes et tous les Biciciens, pour leur mobilisation à la faveur de ce projet.

Je vous remercie.

Yao KOUASSI,

Directeur Général de la BICICI

#PositiveBanking #écoresponsable

BICICI : RAPPORT D’ACTIVITE A FIN SEPTEMBRE 2021

I – TABLEAU D’ACTIVITE ET DE RESULTATS

 

II – COMMENTAIRES

A fin septembre 2021, malgré un bon niveau de production, les encours de crédits à la clientèle baissent de 7,6%, en lien avec le report de tirage de crédits notifiés portant sur des montants significatifs par plusieurs clients.

Les ressources de la clientèle en données fin de période enregistrent une légère baisse de 2,6%.

Le Produit Net Bancaire (PNB) s’affiche à 32 711 MFCFA, en diminution de 1,6% par rapport à l’année précédente.

Les frais de gestion restent maitrisés et se chiffrent à 22 027 MFCFA.

Le Résultat Brut d’exploitation (RBE) s’affiche à 10 684 MFCFA.

Le coût du risque atterrit à –1 646 MXOF, soit une amélioration de 46,2% par rapport septembre 2020.

Le Résultat Net ressort en conséquence bénéficiaire à 7 581 MFCFA, en hausse de 10,8% par rapport à septembre 2020.

 

III – PERSPECTIVES

Les perspectives d’activités envisagées sur le dernier trimestre 2021, la poursuite des efforts de rationalisation des frais de gestion et de maîtrise du risque devraient se traduire par une performance en nette amélioration par rapport à l’année précédente.

L’exercice 2021 serait ainsi marqué par un Résultat Brut d’Exploitation (RBE) et un Résultat Net en ligne avec la tendance historique des exercices bénéficiaires.

 

La Direction Générale

 

RELOCALISATION TEMPORAIRE DE L’AGENCE DE KOUMASSI ZI

L’agence BICICI de Koumassi Zone Industrielle se déplace momentanément.

Nous portons à votre connaissance qu’en raison de travaux d’aménagement et de salubrité, l’agence BICICI de Koumassi Zone Industrielle sera momentanément relocalisée, à partir du mardi 30 novembre 2021, au sein de l’agence BICICI de Koumassi Grand Carrefour, située sur le Boulevard du 7 décembre.

Vous y retrouverez vos interlocuteurs habituels, avec le même engagement et la même disponibilité, pour vous accompagner et répondre à vos attentes.

La BICICI vous remercie pour la compréhension.

Reboisement: La BICICI va planter 1 hectare d’arbres de race « Makoré ».

Abidjan, le 03 novembre 2021 – La BICICI est heureuse de se tenir aux côtés du Ministère Ivoirien des Eaux et Forêts pour l’opération «1 jour 50 millions d’arbres », dont le coup d’envoi a été donné le Vendredi 29 octobre 2021, à la Forêt classée d’Anguédédou (au nord d’Abidjan), en présence du Ministre Alain-Richard Donwahi, du Directeur Général de la BICICI, Yao KOUASSI et de plusieurs personnalités.

La BICICI, via ce partenariat, engagera l’ensemble de son personnel pour la plantation d’arbres de race Makoré sur une superficie d’un hectare.

« En droite ligne avec la vision 2025 du groupe BNP PARIBAS, notre ambition est de devenir le partenaire de confiance, pour le meilleur intérêt du client et de notre société, principalement en étant fer de lance du Positive Banking et de la Finance durable. », a affirmé le Directeur Général de la BICICI.

#PositiveBanking #FinanceDurable #écoresponsable

Pratiques de BNP Paribas IRB Local Capital Markets en matière d’opérations de change.

Le présent document définit la manière dont les filiales de BNPP IRB entreprennent leurs opérations de change (« FX »). Il vient compléter toute autre information ou convention que l’activité de change (salle des marchés) peut fournir à ses clients ou convenir avec eux et est susceptible de changer.

  • CAPACITE DE NEGOCIATION

La salle des marchés agit pour compte propre lorsqu’elle réalise des opérations avec ses clients et, à ce titre :

    • La salle des marchés agit en son nom propre en tant que contrepartie concluant des opérations non liées ;
    • La salle des marchés n’agit pas en qualité de mandataire, de fiduciaire, de conseiller financier ou en toute qualité similaire pour le compte d’un Client ;
    • La salle des marchés prendra un ou plusieurs risques liés à l’opération, y compris le risque de marché et le risque de crédit.

La salle des marchés effectue également des opérations pour gérer ses propres stocks, qui peuvent se produire en même temps que les opérations avec des clients. Cette gestion des stocks peut avoir un impact sur les prix que nous offrons aux clients et sur la liquidité.

  • TENUE DE MARCHE

La salle des marchés agit pour compte propre lorsqu’elle joue le rôle de teneur de marché. La tenue de marché implique qu’une personne ou une entité se tienne régulièrement prête à effectuer des opérations pour son propre compte à des prix qu’elle détermine. Lorsqu’une opération de change à lieu entre le client (ou un autre acteur du marché) et la salle des marchés, il en résulte un transfert instantané du risque de marché entre les parties.

Les activités de tenue de marché peuvent comprendre :

    • La tenue de marché pour les clients et les autres participants au marché, par la voix ou par le biais d’interfaces (API), de plateformes et de places boursières à courtier unique ou multiple ;
    • La gestion des stocks ;
    • La gestion du risque.
  • MARGE

La salle des marchés communiquera un prix ou un « spread » global aux clients lorsqu’elle agit pour compte propre. Ce prix ou ce « spread » peut inclure quelconque marge, frais ou commissions associés à l’opération.

Les facteurs affectant la marge comprennent les coûts, les ressources, la taille et la nature de l’opération, ainsi que la contrepartie. Toute exception sera expressément convenue par écrit avec le Client.

  • GESTION DES ORDRES

En plus de la tenue de marché, La salle des marchés peut également accepter et gérer les ordres des clients. On parle d’ordre lorsqu’un client donne une instruction ferme d’acheter ou de vendre un instrument financier sur laquelle figurent des détails spécifiques sur la taille, le prix, la quantité, le niveau ou le sens (y compris « au marché ») ainsi que toute contrainte de calendrier connue, de sorte qu’aucune autre action n’est requise pour établir l’obligation du client d’exécuter cette opération avec la filiale de BNPP.

    • ORDRES STANDARD (ORDRES NON LIMITÉS, PAR EXEMPLE « STOP-LOSS », « TAKE PROFIT », « AT BEST »)

Les ordres transmis par les clients à une filiale de BNPP peuvent être traités manuellement ou par voie électronique.

Les ordres standards qui ne font pas actuellement l’objet d’une gestion automatisée des risques sont exécutés pour compte propre.

      • Ordres discrétionnaires : les clients ont la possibilité de transmettre des ordres dont certains détails relatifs à leur exécution sont laissés à la discrétion d’un « trader » de la banque. Ces ordres seront traités à la voix, par un « trader » agissant pour compte propre ;
      • Exécution algorithmique : non utilisée chez IRB Local Capital Markets.
    • ORDRES LIMITÉS « FIXING ORDERS »

Tous les ordres limités sont exécutés pour compte propre (l’activité de change présentant un risque de marché par rapport à la limite fixée) et sont soumis à une commission annoncée au préalable.

Les ordres limités peuvent être exécutés de manière automatisée ou manuelle :

      • Automatisée : les ordres limités soumis à une gestion automatisée des risques sont gérés par un « desk » ACE. Cela n’est pas utilisé chez IRB Local Capital Markets ;
      • Manuelle : dans les cas où l’automatisation n’est pas possible ou n’a pas été réalisée, ces opérations seront exécutées manuellement.

Les clients doivent être conscients que la salle des marchés peut être active sur le marché à des fins de gestion des risques sur des niveaux proches du seuil de déclenchement des ordres. Cette activité peut avoir un impact sur le prix de référence et entraîner le déclenchement des ordres.

  • HIÉRARCHISATION ET EXÉCUTION DES ORDRES

À l’exception des ordres limités agrégés, tous les autres ordres sont acceptés et exécutés dans l’ordre dans lequel ils sont reçus en fonction de leur canal d’exécution (voix ou électronique).

Cela signifie que deux ordres dans le même sens et au même niveau seront exécutés sur la base du premier arrivé, premier servi. Cela signifie également qu’un ordre reçu pour exécution « à la voix » peut être exécuté après un ordre similaire reçu via un canal électronique, même si l’ordre électronique est reçu après l’ordre vocal, en raison de la vitesse de traitement direct de l’ordre électronique.

Dans la mesure du possible, les ordres sont horodatés une fois acceptés. Toutefois, conformément aux pratiques du marché, la position des ordres qui sont modifiés ou annulés seront de nouveau priorisés au moment de leur modification ou nouvelle soumission.

Divers facteurs peuvent influer sur la manière dont les ordres sont exécutés, notamment :

    • Les stocks existants lorsque l’activité agit pour compte propre ;
    • La liquidité du marché et les conditions de marché actuellement observées ;
    • Les ordres d’autres clients.

Compte tenu de la nature « de gré à gré » des marchés d’IRB, le fait que le niveau auquel un ordre qui a été transmis ait été atteint sur le marché ne garantit pas que l’ordre aura été exécuté.

Agissant pour compte propre, la salle des marchés fait de son mieux pour exécuter un ordre afin de réaliser, si possible, un rendement approprié sur l’opération, en tenant compte de sa position, y compris sa stratégie en matière d’inventaire et sa stratégie globale à l’égard des risques.

La salle des marchés utilisera son propre jugement professionnel sur la base des informations de marché disponibles pour déterminer si la limite d’un ordre limité a été atteinte. En l’absence d’instruction contraire explicite, les ordres des clients peuvent être exécutés partiellement.

  • DÉTERMINATION DES DONNÉES DE MARCHÉ

Le cas échéant, la salle des marchés s’efforcera de déterminer, de bonne foi et d’une manière commercialement raisonnable, les plus hauts et les plus bas du marché FX, conformément aux pratiques du marché en vigueur :

    • Les opérations utilisées aux fins de cette détermination doivent se produire dans la fenêtre de négociation locale ;
    • La salle des marchés observera les opérations sur le marché, ainsi que les opérations/cotations sur les plateformes électroniques ;
    • Les opérations doivent être de taille commerciale, étant précisé que ce nombre variera en fonction de la paire de devises et des niveaux de liquidité de cette dernière. Un minimum de trois opérations confirmées est considéré comme une référence solide (avec une taille décente) ;
    • S’agissant des paires de devises qui ne sont pas couramment cotées, la salle des marchés peut, à sa discrétion, utiliser simultanément une opération valide au plus haut ou au plus bas, tel que défini ci-dessus, ainsi qu’un prix négociable observable ;
    • Les opérations exécutées à des prix hors marché ne sont pas prises en compte pour déterminer le plus haut ou le plus bas, sauf accord contraire entre les parties.
  • PRÉ-COUVERTURE ET GESTION DES RISQUES

La pré-couverture fait référence à la gestion des risques associés à une ou plusieurs demandes d’opérations anticipées de la part des clients, afin d’en faire bénéficier ces derniers dans le cadre de ces demandes et des opérations qui en découlent.

De manière générale, les clients recevront une notification de l’intention de la salle des marchés de procéder à une pré-couverture sur demande. Tout client qui ne souhaite pas que la salle des marchés pré-couvre sa demande doit en informer son commercial par écrit.

  • TENUE DE MARCHÉ ÉLECTRONIQUE ET APPLICATION DU DROIT DE DERNIER REGARD « LAST LOOK »
    • APPLICATION DU DROIT DE DERNIER REGARD (« LAST LOOK »)

Généralement, sur les plateformes électroniques, la salle des marchés fournit des cotations indicatives des taux de change qui sollicitent les demandes d’opérations des clients et qui peuvent être retirées à tout moment.

Lorsque la liquidité est fournie à titre indicatif, la salle des marchés se réserve le droit d’accepter ou de rejeter toute demande d’opération reçue de la part d’un client suite à l’évaluation de leur conformité en fonction des termes pré définis.

Le processus d’acceptation des opérations, également appelé « droit de dernier regard » (ou « last look window » en anglais), implique des contrôles de crédit, de liquidité et d’ordres non conformes, ainsi qu’une protection contre les arbitrages de latence.

La protection contre les arbitrages de latence est mise en place afin d’empêcher l’acceptation de demandes d’opérations qui apparaissent « au marché » lorsqu’elles sont initiées, mais qui se révèlent plus tard « hors marché » au moment où les plateformes primaires ont actualisé leurs prix.

La salle des marchés ne réalise pas de pré-couverture dans le cadre du droit de dernier regard lorsqu’elle agit en qualité de teneur de marché et applique symétriquement le droit de dernier regard, en ce sens que les opérations sont rejetées si le cours a sensiblement évolué, soit en faveur des clients, soit contre eux.

    • CONTINUITÉ DES PRIX

En période d’extrême volatilité du marché et/ou de perturbations, la salle des marchés a parfois connu des retards dans l’acceptation et l’exécution des demandes d’opérations, la fixation des prix, la diffusion des prix et/ou la diffusion des données de marché. La salle des marchés n’est pas tenue de fournir à tout moment les prix et d’assurer la diffusion des prix ou d’accepter les demandes d’opérations et, conformément aux pratiques du marché, toutes les plateformes de négociation électronique utilisées par la salle des marchés disposent de limites de position, de volatilité et d’autres contrôles qui, dans chaque cas, peuvent temporairement suspendre l’exécution, le prix et la diffusion des prix pendant ces périodes.

  • TRAITEMENT DES INFORMATIONS

La salle des marchés a mis en place des dispositifs destinés à protéger et à protéger les informations des clients, conformément aux lois, règles et réglementations locales applicables. Les informations relatives aux clients seront traitées avec soin et diligence, conformément à ces dispositions.

Sauf accord contraire, la salle des marchés peut :

    • Utiliser de manière appropriée les informations économiques du client afin d’effectuer les opérations et d’en gérer les risques, par exemple en recherchant des liquidités en prévision des besoins des contreparties ;
    • Exécuter des opérations de couverture ou de réduction de risques et/ou gérer le risque de marché associé. Elle ne divulguera pas le nom du client dans ces circonstances ;
    • Diffuser de manière appropriée des informations sur les clients suffisamment agrégées et anonymisées pour contribuer à la mise à disposition d’informations sur le marché, y compris sur l’état général des conditions de marché et/ou servant à la formation d’une opinion de marché. Ces informations seront diffusées de manière appropriée et la confidentialité des clients ne sera pas compromise.
    • Lorsque la salle des marchés agit « pour compte propre sans risque » lorsque l’exécution dépend de sa capacité à compenser avec succès le risque de marché avec un autre fournisseur de liquidités, elle appliquera des identifiants client uniques anonymes relatifs aux demandes d’opérations dans le cadre de l’approvisionnement en liquidités.

En outre, étant une entité réglementée, la salle des marchés peut également être tenue de communiquer des informations sur les clients aux autorités de réglementation et/ou à d’autres autorités publiques.

[Version – Septembre 2021]

INFORMATION A LA CLIENTELE, Fête de la Pentecôte

Fête de la Pentecôte.
LES AGENCES DE LA BICICI FERMEES LE LUNDI 24 MAI 2021, JOUR FERIE.

La BICICI informe son aimable clientèle, qu’en raison de la fête de Pentecôte, toutes ses agences et bureaux seront fermés le Lundi 24 mai 2021.

Le service reprendra le Mardi 25 mai 2021, aux horaires habituels

Le réseau de Distributeurs Automatiques de Billets et les services de banque à distance, restent toutefois disponible pour toutes vos opérations habituelles.

Bonne fête de Pentecôte à toutes et à tous !

Journée Internationale du Jazz

Journée Internationale du Jazz
Continuons à vivre notre passion pour le Jazz

Abidjan, le 30 avril 2021 – A la faveur de la célébration de la Journée Internationale du Jazz, la BICICI annonce le retour de son festival ABIDJAN JAZZ BY BICICI, qui n’avait pu se tenir en 2020 en raison du contexte sanitaire.

Le festival ABIDJAN JAZZ BY BICICI est devenu une tradition dans le paysage culturel ivoirien depuis la première édition organisée en 2012, lorsque la BICICI commémorait son cinquantenaire.

Chaque année, une nouvelle édition est organisée avec la participation de plusieurs formations de renommée internationale. Le festival s’est également attelé à servir de plateforme de révélation de talents locaux.

Offert aux clients, partenaires et amis de la banque, le festival ABIDJAN JAZZ BY BICICI vise à nous faire vivre notre passion pour le jazz.

C’est à cet effet que l’édition 2021 se tiendra dans le mois de juin, mois de la fête de la musique, avec des changements auxquels s’obligent les organisateurs, du fait de la crise sanitaire encore d’actualité partout dans le monde :

  • Une date unique
  • Des artistes exclusivement locaux
  • Un accès uniquement sur invitation
  • Un événement organisé dans le strict respect des mesures barrières (jauge, distanciation sociale, port de masque, etc.)

Pour cette édition faisant office de répétition générale avant la célébration des 10 ans d’existence du festival l’an prochain, ce sera encore un savant mélange de genres, de styles et de sonorités, sous la houlette du batteur émérite ivoirien Paco Séry, parrain artistique du festival et ambassadeur infatigable du Jazz Made In Côte d’Ivoire.

La BICICI souhaite à tous les acteurs du Jazz, artistes, musiciens, mécènes, promoteurs, amateurs et férus, une bonne célébration de la Journée Internationale du Jazz.

En Juin, nous fêterons la musique, nous vivrons encore avec vous, notre passion pour le Jazz.

FÊTE DU TRAVAIL Vendredi 30 Avril, journée continue. Samedi 1er Mai, jour férié

Conformément au calendrier des jours fériés de l’APBEF-CI, la BICICI vous informe qu’à l’occasion de la fête du travail:

• La journée du 30 avril 2021 sera travaillée en continue
• La journée du Samedi 1er mai 2021 est déclarée fériée.

Vos agences et Centres d’Affaires seront donc fermés à la clientèle ce vendredi 30 avril, à partir de 12h00, et rouvriront le Lundi 03 mai 2021, aux horaires habituels.

Les Distributeurs Automatiques de Billets restent à votre disposition pour vos opérations habituelles.

Bonne fête du travail à toutes et à tous.

TRAVAUX D’OPTIMISATION DU CENTRE DE RELATIONS CLIENTS

Dans le cadre de travaux d’optimisation ce samedi 24 avril, des perturbations techniques allant jusqu’à une indisponibilité, pourraient être constatées sur la ligne téléphonique du Centre de Relations Clients (27 20 24 24 24).

Nous vous assurons que les dispositions adéquates sont prises pour un retour rapide à la normale et vous invitons à garder le contact avec la banque par

l’un des moyens suivants :